Concept d'affaires

Nous sommes un regroupement de producteurs forestiers et de travailleurs coopératifs, accompagné par des membres de soutien, dont la mission consiste à créer et partager de la richesse pour le bénéfice de nos membres producteurs et travailleurs liés à l’aménagement durable des forêts.

Lire la suite de concept d’affaires

Notre coopérative œuvre depuis plusieurs décennies dans la Vallée de la Matapédia et des territoires limitrophes. Elle est structurée pas des processus efficients et agiles pour satisfaire les besoins de ses membres producteurs. En plus de la mise en valeur des forêts privées, elle mise sur la diversification de ses activités, reliées à la forêt, en recherchant la stabilité et des synergies. Afin de les satisfaire, elle est à l’écoute des besoins de ses clients, partenaires et de l’ensemble des parties intéressées du territoire.

 

Nous recherchons une croissance soutenable de nos activités. Nous mesurons notre succès par notre pérennité, l’augmentation de la productivité de nos membres travailleurs, l’amélioration de leurs conditions de travail et notre rentabilité. Nous visons l’amélioration du patrimoine forestier de la Vallée de la Matapédia et sa vitalité socioéconomique.

Notre coopérative œuvre depuis plusieurs décennies dans la Vallée de la Matapédia et des territoires limitrophes. Elle est structurée pas des processus efficients et agiles pour satisfaire les besoins de ses membres producteurs. En plus de la mise en valeur des forêts privées, elle mise sur la diversification de ses activités, reliées à la forêt, en recherchant la stabilité et des synergies. Afin de les satisfaire, elle est à l’écoute des besoins de ses clients, partenaires et de l’ensemble des parties intéressées du territoire.

Nous recherchons une croissance soutenable de nos activités. Nous mesurons notre succès par notre pérennité, l’augmentation de la productivité de nos membres travailleurs, l’amélioration de leurs conditions de travail et notre rentabilité. Nous visons l’amélioration du patrimoine forestier de la Vallée de la Matapédia et sa vitalité socioéconomique.

Centre Acéricole Matapédien

2018 Centre Acéricole Matapédien

Serco

2009 Serco

Laakso

2006 Laakso

Centre Sylvicole Forestville

1996 Centre Sylvicole Forestville

Partenariat avec Bois-Saumon

1995 Partenariat avec Bois-Saumon

Multi-bois

1986 Multi-bois

Somival

1984 Somival

Fermes Boval

1980 Fermes Boval

Faribault

1977 Faribault

SERV

1974 SERV

Historique

La SERV a plus de 45 ans d’existence. Elle s’est beaucoup diversifiée depuis ses débuts. 

 

[Lire la suite...]

Depuis 1974, la SERV déploie son savoir-faire pour favoriser le développement économique et enrichir le patrimoine forestier de la Vallée de la Matapédia. Elle y arrive par une implication entrepreneuriale collective fondée sur la création et la valorisation des emplois.

2018

Centre Acéricole Matapédien

Lire les explications

Toujours à l’affût d’opportunité afin de diversifier ses activités et assurer la pérennité de l’entreprise et des emplois saisonniers qu’elle soutient dans la région, la SERV a acquis en 2018 le Centre Acéricole Matapédien, situé à Saint-Cléophas. Une orientation toute naturelle pour l’entreprise qui se spécialise dans le secteur forestier depuis 45 ans. En plus des 20 000 entailles qu’elle possédait déjà sur terre publique intramunicipale à Sayabec, la Coop a renforcé son secteur acéricole en ajoutant 42 000 entailles à son exploitation. Ces 62 000 entailles au total sont en production depuis le printemps 2019.

 

La SERV assumera chacune des étapes menant à la réalisation du sirop d’érable, de l’entaille à la production en baril. L’entente actuelle avec la Fédération des producteurs acéricoles prévoit la livraison de 180 000 livres de sirop. Afin de répondre à ses objectifs et à ceux de ses membres en matière de développement durable, SERV entend déployer les efforts nécessaires de maintenir une production biologique. 

2009

Serco

Lire les explications

En 2009, la SERV s’associe à la Coopérative forestière de la Matapédia pour relancer l’usine de Ste-Vianney autrefois propriétaire de Multi-bois sous le nom de Bois Serco mais encore une fois, les prix sur les marchés demeureront insuffisants pour rentabiliser les opérations et les deux associés sont contraints à la fermeture à la fin de l’année 2011. Plus tard en 2012, l’usine sera vendue.

 

En parallèle, Bois d’œuvre Cédrico vit aussi son lot de problèmes et accumule les pertes. En 2012, la SERV se retire dans le cadre d’un processus de restructuration de l’entreprise. C’est la fin de l’aventure en transformation du bois.

2006

Laakso

Lire les explications

En juin 2006, la SERV acquiert un bâtiment commercial dans le but d’y loger une entreprise en démarage, Les industries LAAKSO inc.

 

D’abord actionnaire minoritaire, la SERV devient rapidement en contrôle de l’entreprise dont la spécialité sera la fabrication de maisons usinées en kit, modèle pièce par pièce.

 

La faiblesse des marchés reliés à la crise financière de 2008 aura également raison de cette entreprise et en 2009, la SERV prend la décision de cesser la production. Après une tentative de relance par l’actionnaire minoritaire l’entreprise sera finalement liquidée en 2011. Le bâtiment sera quant à lui vendu en 2017.

1996

Centre Sylvicole Forestville

Lire les explications

En activité depuis 1986, le Centre sylvicole de Forestville a été acquis par la SERV en 1996 afin de poursuivre sa croissance et assurer du même coup plus d’une quarantaine d’emplois. Située sur la Côte-Nord, cette pépinière privée possède une infrastructure de production de 33 tunnels, ayant chacun une superficie de 900 mètres carrés.

 

Avec une production annuelle de 11 millions d’arbres en récipients de moyennes et petites dimensions (36 et 45 cavités), l’entreprise s’est hissée au classement des cinq pépinières privées les plus performantes au Québec.

1995

Partenariat avec Bois-Saumon

Lire les explications

Bois Saumon et la SERV devienne partenaire, la SERV s’occupe des travaux sylvicoles, c’est en 2012 que la SERV se retire dans le cadre d’un processus de restructuration de l’entreprise. C’est la fin de l’aventure en transformation du bois.

1986

Multi-bois

Lire les explications

En 1986, après avoir reboisé et aménagé la forêt, la SERV décide de s’impliquer dans la transformation du bois en achetant l’usine Latteco de Saint-Vianney et la renomme Servbois. Malheureusement, un incendie détruit l’usine en 1988. Elle sera reconstruite en 1990 et reçoit, quatre plus tard, un investissement important afin d’orienter sa production vers la composante de palette.

 

En 1995, SERV achète une usine de sciage de résineux à Saint-René et investit 15% en capital-actions dans l’usine de bois d’œuvre Bois-Saumon.

 

En 1998 la SERV fusionne ses deux usines sous le nom de Multi-Bois.

 

À cette époque, Multi-Bois c’est 40 emplois en usine et une dizaine en forêt.

 

En 2003, Bois Saumon fusionne avec Bois d’œuvre Cédrico et la SERV réinvesti dans l’entreprise pour devenir actionnaire à 10,4% de l’entreprise qui possède alors plusieurs usines au Bas-St-Laurent et en Gaspésie. C’est l’apogée du volet Transformation du bois à la SERV.

Puis, à partir de 2006, les marchés du bois plongent. La SERV fait le choix de profiter de cette période maussade pour réinvestir dans la modernisation de son usine de St-Vianney et d’y concentrer la production de l’usine de St-René. Puis, en 2008, la crise financière mondiale aura finalement raison de l’entreprise qui avait pourtant bénéficié d’investissements importants.

1984

Somival

Lire les explications

Fondée en 1984, la pépinière Somival, située à Lac-au-Saumon, dans la vallée de la Matapédia, assure un emploi à une cinquantaine d’employés. Cette équipe dynamique veille à l’ensemencement et à la croissance optimale des plants forestiers jusqu’à leur livraison pour le reboisement des forêts privées et publiques de la région. Pour assurer la production, Somival possède une infrastructure de 60 tunnels [des serres non chauffées], ayant chacun une superficie de 450 mètres carrés. La pépinière ensemence environ six (6) millions de plants annuellement, majoritairement en récipients de forte et de moyenne dimension (25 et 36 cavités). 

1980

Fermes Boval

Lire les explications

En 1978, la SERV se porte acquéreur de la ferme François Roy de Ste-Irène et s’occupe de la transformer en parc d’engraissement d’une capacité de 400 têtes. En 1980, l’entreprise procède à l’achat d’une deuxième ferme à Causapscal et c’est en septembre de la même année que les deux fermes sont incorporées sous la raison sociale Les Fermes Boval inc. La propriété de l’entreprise se divise comme suit : 45% appartient aux employés, 45% à la SERV et 10% aux producteurs. En 1988, SERV vend l’ensemble de ses parts aux employés.

1977

Faribault

Lire les explications

Depuis 1977, la SERV est l’unique propriétaire du Bloc Faribault, un territoire forestier d’une superficie de près de 4 400 hectares situés au cœur de la majestueuse forêt gaspésienne, entourée d’un parc national et de deux réserves fauniques. Sur ce territoire la SERV opère, en plus des activités d’aménagement forestier, une pourvoirie où seule la chasse à l’orignal est autorisée. La qualité du gibier et le haut taux de succès de la clientèle font du territoire Faribault une destination d’exception pour s’aventurer au « Pays des Géants » et y vivre un séjour inoubliable dans un décor à couper le souffle.

1974

SERV

Lire les explications

Fondée en 1974 en réaction à une situation économique difficile, la Société d’exploitation des ressources de la Vallée (SERV) est une coopérative appartenant à plus de 1000 membres, pour la plupart propriétaires de boisés privés et travailleurs de l’entreprise.

Ses premiers dirigeants lui ont donné une mission de développement régional et après plus de 40 ans d’existence, la SERV est aujourd’hui une entreprise solide et fermement implantée dans son milieu. Avec un chiffre d’affaires annuel de 14 millions de dollars et plus de 200 employés, la SERV est devenue Coop de solidarité depuis le 1er janvier 2017 et constitue une entreprise de première importance dans la Vallée de la Matapédia.

Gouvernance

Les neuf administrateurs de la Société d’exploitation des ressources de la Vallée (SERV), Coopérative de solidarité, sont nommés pour 3 ans lors de l’assemblée générale des membres. Ils ont la responsabilité de voir à l’équilibre financier, au bien-être des membres et à la pérennité de la SERV et de toutes ses filiales.

Administrateurs

Voir nos administrateurs
Martin Landry

Martin Landry

Président

Joël Boudreau

Joël Boudreau

Vice-président

Secrétaire

Jean-Guy Rioux

Jean-Guy Rioux

Administrateur

Florent Morin

Florent Morin

Administrateur

Pierre Boudreau

Pierre Boudreau

Administrateur

Pierre Fortin

Pierre Fortin

Administrateur

Érik Heppell

Érik Heppell

Administrateur